Vie institutionnelle

21 septembre, journée mondiale contre la maladie d’Alzheimer

Mis en ligne le

En France, 850 000 personnes présentent la maladie, cependant 3 millions de personnes sont concernées si l’on prend en compte l’entourage aidant.

225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année, toutefois un malade sur deux ignore qu’il est atteint de la maladie d’Alzheimer.

Ces chiffres font de la maladie et troubles apparentés un enjeu majeur de santé publique.

Découverte en 1906 par Aloïs Alzheimer, cette affection dégénérative du cerveau cause une détérioration progressive et définitive des cellules nerveuses, provoquant une démence.

La maladie entraîne un retentissement sur la vie quotidienne des malades en raison de la dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l’aptitude à réaliser les activités quotidiennes (problèmes d’orientation, de compréhension, de langage, de jugement…), provoquant une perte d’autonomie et des risques liés à ces troubles psychologiques.

La maladie d’Alzheimer apparaît plus souvent chez les personnes âgées, mais elle ne doit pas être considérée comme une conséquence du vieillissement normal.

Les premiers signes d’alerte sont :

• une perte de la notion du temps,
• des changements d’humeur fréquents,
• des oublis d’évènements récents,
• des difficultés à reconnaître certaines personnes.

 

voir le site de France Alzheimer